Un acte de solidarité concrète… pour des baguettes en attente !

Cette initiative existe déjà dans des cafés napolitains, il s’agit de donner la possibilité à des clientEs d’acheter des cafés et de les laisser sur le comptoir pour d’autres. La conquête du pain, qui n’a aucun scrupule à piquer les idées des autres, a décidé de mettre cela en place pour les viennoiseries (incluant les galettes) et les baguettes.

Comment ça marche ?

Ça se divise en deux : l’acheteurEUSE : lui c’est unE clientE, par exemple vous, qui rentre dans la boulangerie. Il/elle achète son pain comme d’habitude, s’il/elle le veut il/elle a la possibilité d’acheter une baguette ou une viennoiserie à mettre en attente. il/elle prend cette baguette (viennoiserie ou raton laveur) la paye au comptoir et dit au vendeurEUSE qu’il souhaite la mettre en attente, celui/celle-ci la prend et la range derrière le comptoir. Le produit est en attente

Le/la preneurEUSE : lui c’est le/la deuxième clientE : il/elle a pas de sous, ou il/elle a oublié ou c’est unE radinE ou il/elle a acheté un bonnet rouge. Bref il/elle ne peut pas ou ne veut pas payer. Il/elle rentre dans la boulangerie et décide de prendre un produit suspendu : il/elle fait la queue comme tout le monde, va à la caisse et demande un produit en attente, il/elle le prend et s’en va. C’est tout. Bien sur il/elle ne dévalise pas les produits en attente, il faut qu’il y en ait pour tout le monde.

Attention quand même : la boulangerie n’est qu’un outil de transmission entre l’acheteurEUSE et le/la preneurEUSE : si il n’y a pas de produits en attente ce n’est pas la peine de râler on y est pour rien, il faudra repasser plus tard, ou profiter des tarifs sociaux ou venir à 20h pour la récup !!

Pourquoi on fait ça ? Et pourquoi vous participeriez ?

Parce que les bonnets rouges étant en rupture de stock, la conquête du pain a décidé de se montrer plus solidaire que poujadiste. Pour vous y participer c’est effectuer un acte de solidarité directe concrète et politique sans associations caritatives et journées sur TF1 (promis un jour on organise un paineton). Parce que nous défendons une vision du monde solidaire, égalitaire et anti-autoritaire, et que nous pensons que c’est à nous d’organiser collectivement notre solidarité. A bientôt pour de nouvelles aventures